L’Etat d’âme de la rue de l’Ale

 

Etat d’âme, c’est LA boutique de prêt-à-porter du bout de la rue de l’Ale. Pas nouveau du tout. Elle existe depuis 2002 mais a déménagé à son emplacement actuel en 2013, à mi-chemin entre Riponne et Bel-Air, et nous l’avons découverte avec ravissement il y a seulement quelques semaines.

 

 

Une affaire de famille

Elle, c’est l’artiste, lui le gestionnaire. Ilda et Jorge Santos ont la décoration et le commerce chevillés au corps. Ils possèdent deux magasins sur Lausanne, Etat d’âme et Si… Eva. Un même état d’esprit pour deux clientèles résolument différentes. Mais dans chaque boutique, c’est Ilda qui est aux commandes pour la décoration et la sélection des marques et modèles qui sont présentés en boutique. Elle se donne corps et âme, jour et nuit, pour investir les lieux et leur donner… une âme. Puis elle s’efface pour laisser Jorge s’occuper de l’accueil des clients et des chiffres. C’est à lui que vous aurez affaire en boutique. Chacun son job !

 

 

Originalité, sobriété, féminité

Difficile de résumer l’état d’esprit de la boutique en quelques mots. Mais ce qui interpelle quand on entre chez Etat d’âme, c’est la diversité des coloris et modèles choisis, la simplicité des coupes mêlée à une pointe de fantaisie, le tout à des prix tout à fait raisonnable. Pas évident sur Lausanne de trouver la qualité et l’originalité sans se ruiner.

Jorge et Ilda travaillent avec une trentaine de marques, principalement européennes mais aussi asiatiques. Tout se fait au coup de cœur. Pour une marque ou tout simplement pour un modèle. En France, on joue sur la fluidité et la féminité chez Princesse Nomade. En Hollande, on s’habille smart et coloré avec Zilch ou cool et boyish avec Yaya. Ilda s’est même lancée récemment dans la confection de robes et tuniques aux imprimés liberty et aux coupes casual chic made in Portugal, mais n’ose pas encore y apposer son nom.

 

Le sens de l’hospitalité

Je ne sais pas si c’est lié au piano à queue qui surplombe cet immense espace, les fresques murales aux motifs floraux, les lumières chaudes, les conseils avisés de l’adorable vendeuse Vilma, ou encore la chienne Cannelle qui pionce à longueur de journée dans les pattes de Jorge, mais on se sent bien chez Etat d’âme. Très bien. Rien ne presse et tout titille notre curiosité. On prend son temps dans une des quatre spacieuses cabines d’essayage. Et, comble du luxe, il y a même un espace enfant, avec fauteuil club et canapé en cuir et petite télé qui diffuse des dessins animés en cas de nécessité. Kids friendly oui, mais pop !

Viens soigner tes états d’âme rue de l’Ale. Jorge et Vilma sauront prendre soin de toi.

 

Etat d’âme
Rue de l’Ale 16, 1003 Lausanne

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *